Le footballeur avoue le meurtre de son fils, malade du coronavirus