Pourquoi je vis : l’erreur qui s’est glissée dans le film

Preuve que le chanteur a marqué les mémoires, ils étaient 7,34 millions de téléspectateurs en moyenne à suivre les deux parties de ce biopic touchant, dévoilant l’envers du décor de son passage à la « Star Academy », son combat quotidien contre la mucoviscidose et les liens très forts qui l’unissaient et l’unissent toujours à sa famille. Mais la production a fait des erreurs >>