DALS 9 : Des tensions entre les membres du jury

La saison 9 de « Danse avec les stars » a démarré avec des changements côté présentateur mais aussi des jurés. Un remaniement réalisé à la suite du départ de Nicolas Archambault, qui souhaitait se consacrer à d’autres projets professionnels. Mais aussi au retour de Fauve Hautot du côté des danseurs. Pour les remplacer, la chaîne a ainsi missionné Shy’m (gagnante de la saison 2) et Patrick Dupont, célèbre danseur étoile et nouvelle recrue de l’émission. Mais les deux nouveaux membres du jury sont loin de faire l’unanimité comme le révèle une source à Voici.

Si Jean-Marc Généreux et Chris Marques ont chaudement accueilli leurs collègues lors du premier prime, les tensions au sein du jury sont vites arrivées. Selon les informations de Voici, en kiosque le 19 octobre, les deux « dinosaures » de l’émission ne supporteraient pas Patrick Dupont. « Entre eux, la mayonnaise ne prend pas du tout », confie un membre de la production de DALS dans les colonnes du magazine people. L’ambiance serait ainsi glaciale entre les membres du jurés.

En cause ? Le pep’s dont Patrick Dupond manque visiblement pour parvenir à rester sur la même longueur d’ondes que les autres, mais pas seulement. Pour Jean-Marc Généreux, il y a eu « une vraie erreur de casting » et les autres membres du jury semblent d’accord.

« Ils lui reprochent pas mal de trucs, mais surtout de ne pas avoir trouvé le ton de l’émission et de manquer de fun », ajoute la source. Presque toujours très positif dès qu’il évoque les chorégraphies des candidats, Patrick Dupond semble susciter l’agacement plutôt que l’admiration de ses collègues. « Tu dis tout, tu dis tout ! Il n’y a plus de suspense ! », s’énervait Shy’m samedi dernier face à ses compliments en masse, avant même qu’il ne note Héloïse Martin.

« Ils auraient vraiment préféré garder Fauve Hautot ou au moins trouver une autre femme pour obtenir une parité dans le jury », révèle la source. Haussements de sourcils, soupirs et agacements visibles quant aux notes élevées de Patrick Dupond qui sont en inadéquation avec celles les autres.